Jean-Yves Marin a pour tâche de réanimer le Musée d’art et d’histoire de Genève

façade

Projet Jean Nouvel. Pavillon sur la promenade de l’Observatoire. (montage photographique) © Jean Nouvel.
Jean-Yves Marin voit pleuvoir les millions à  son arrivée à  la direction d’un Musée d’art et d’histoire qui peut fêter son centenaire avec un projet ambitieux.

Depuis deux ans, une tonitruante équipe libérale se faisait forte de rassembler l’argent nécessaire à  la rénovation et à  l’agrandissement de l’institution centenaire, après leur quasi échec c’est grâce à  l’apport d’un personnage d’une autre envergure avec l’entrepreneur et collectionneur Jean-Claude Gandur que le projet peut désormais sérieusement aller de l’avant.
Jean Nouvel a conçu un plan très respectueux du bâtiment car il s’agit surtout de construire au coeur d’un bâtiment que l’architecte internationalement reconnu, lauréat 2008 du Pritzker Prize, considère comme le plus beau bâtiment beaux-arts de la ville.
L’extension proposée sera la première rénovation complète depuis sa construction en 1910 par l’architecte genevois Marc Camoletti, elle prévoit une augmentation de 3800 m2 de surface en occupant la cour intérieure, tout cela pour un peu plus de 80 millions de francs dont une moitié à  la charge de la Ville. Le projet date maintenant de plus de dix ans et devra être remis au goût du jour. Voilà  pour le bâtiment qui devrait avoir fait peau neuve dès 2016 si l’on en croît les plus optimistes dont le magistrat du Département des affaires culturelles (DAC).

Quelle fonction Jean-Yves Marin va-t-il attribuer à  ce nouvel outil ? Les choix possibles vont de la conservation avec le plus grand soin des images des dieux – Conservare summa religione simulacra – à  la disneylandisation chère à  l’industrie touristique de masse. Les conclusions de l’audit commandé en 2009 par Patrice Mugny, le patron du DAC, faisaient craindre le pire en prônant la nécessité de « faire des entrées » à  tout prix. Jean-Yves Marin nous rassure, s’il tient à  fidéliser le public genevois, sensibiliser les plus jeunes dès l’école et attirer plus de touristes, il rappelle la fonction première du musée: conserver et transmettre. Interview:

Rencontre avec Jean-Yves Marin

Propos recueillis par Jacques Magnol, le 25 mars 2010 :

Le projet Jean Nouvel par Jean Nouvel

Projet Jean Nouvel. Coupe latérale du bâtiment. Les cinq niveaux (rez, trois plateaux, restaurant) insérés dans la cour © Jean Nouvel.

Jean Nouvel nous parle de son projet

– Jean Nouvel. Propos recueillis par Jacques Magnol, 28 octobre 2008 :

– Jean Nouvel. Document MAH, novembre 2007 :

Le déroulement du processus s’étendra, selon Patrice Mugny, sur une période de cinq à  six ans (deux ans et demi pour la mise à  jour du projet, les séances au municipal, les demandes de classement et d’autorisation de construire, etc. et trois ans de travaux). Le nouveau musée pourrait ouvrir ses portes vers 2016, ou deux ans plus tard en cas de référendum.

Pour Jean Nouvel « le musée s’inscrira dans deux époques, l’une au début du XXe et l’autre au début du XXIe siècle, les deux vont se révéler dans un mouvement où l’une révélera l’autre. Chaque génération doit laisser sa trace dans une ville pour témoigner de la vie de son époque, l’architecture est une des traces les plus évidentes de ce qui reste de ces attitudes. »

Jacques Magnol

A propos des pratiques culturelles sur GenèveActive

Payer pour un produit culturel est aujourd’hui dépassé. La démocratisation de la culture passe par la gratuité et la médiation, Interview.

Les publics : La récente étude publiée en juin 2009 par l’OFS démontre que la pratique des activités culturelles n’est pas la même pour tous. Lire.

Business: Pourquoi le Centre Pompidou a-t-il échoué dans sa tentative de jouer un rôle sur la scène internationale ? Aujourd’hui, le jugement de valeur se fait très brutalement aux enchères. Interview.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans expositions
Un commentaire pour “Jean-Yves Marin a pour tâche de réanimer le Musée d’art et d’histoire de Genève
1 Pings/Trackbacks pour "Jean-Yves Marin a pour tâche de réanimer le Musée d’art et d’histoire de Genève"
  1. […] Jean-Yves Marin a pour tâche de relancer le Musée d’art et d’histoire. […]

copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact