Iago, maître marionnettiste d’un Othello amoureux

othellosgg4_605
Piera Bonillo, Elodie Weber. Othello mis en scène par Eric Salama.© Isabelle Meister.

Othello, le Maure, est noir et arrivé de surcroît à un poste enviable dans la Venise de la Renaissance. A quelques cinq siècles de distance, l’intensité du mépris et de la jalousie qu’il suscitait alors ne s’est en rien atténuée dans notre rapport actuel avec « l’étranger ».

othellosgg2_605
Elodie Weber, Marie Probst, Vincent Bonillo et Piera Bellato © Isabelle Meister.

Vincent Bonillo incarne subtilement la perfidie de Iago qui représente la véritable figure centrale d’Othello. Dans la pièce de Shakespeare jouée actuellement à Saint-Gervais, cet officier est enragé de voir le poste de lieutenant qu’il convoite attribué à un autre, pire, à un homme qu’il soupçonne d’avoir séduit son épouse. Il conçoit alors un plan pervers pour discréditer son rival et manipuler Othello, le valeureux guerrier – fortement campé par Ahmed Belbachir – autant qu’amoureux transi, qui finit par délirer de jalousie à l’écoute bienveillante des insinuations de Iago. Il tuera l’objet de son amour, la belle et innocente Desdémone, avant de se donner lui-même la mort. Après avoir fait perdre tant de vies, le machiavélique arriviste Iago sauvera momentanément la sienne.

othellosgg3_605
Marie Probst. © Isabelle Meister.

Dans sa déclaration d’intention, Eric Salama précise qu’il « aimerait qu’on porte sur cette histoire un regard de femme. Qu’elle soit racontée par des femmes, que ce soient elles qui prennent en charge ce récit. »
Sur le plateau de Saint-Gervais, le choix d’Eric Salama offre une autre vision, celle de gourdes ballottées par l’irrationalité d’actions d’hommes guidés par l’envie, la jalousie et le désir de vengeance. Shakespeare a bien sûr fait de la plupart de ses personnages des sots, mais l’action se passe à Venise, au Cinquecento, quand les femmes de la Sérénissime étaient non seulement particulièrement libres, mais aussi éduquées. Certaines des plus importantes femmes de lettres de la Renaissance italienne étaient Vénitiennes, la noble Elena Lucrezia Cornaro Loredan Piscopia, première femme diplômée d’Université dans le monde, l’était aussi. Cet Othello offrait l’occasion de laisser ces comédiennes confirmées – Piera Bonillo, Elodie Weber et Marie Probstincarner cette émancipation en devenir.

Othello
Mise en scène d’Eric Salama, avec Piera Bellato, Marie Probst, Elodie Weber, Ahmed Belbachir et Vincent Bonillo.
Théâtre St-Gervais. 022 908 20 00.
15 au 30 avril 2015.

Tagués avec : ,
Publié dans théâtre
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact