Foires et ventes en ligne se partagent 50% du marché de l’art

Les œuvres d’artistes vivants majoritairement vendues moins de 5000 dollars

En examinant les données empiriques, le marché des enchères pour les artistes vivants a en fait été un segment d’une valeur de plus en plus faible de celle du marché de l’art contemporain. Il a représenté 41% de la valeur des ventes qui ont eu lieu dans ce secteur en 2016 alors qu’il atteignait 50% en volume de transactions. Dans des marchés comme la Chine, le volume des transactions pour les artistes vivants représente plus de 70% du total, mais moins de la moitié des ventes globales.

Ventes d’oeuvres d’artistes vivants par tranches de valeurs

Dans tous les grands marchés d’art, en 2016, les artistes vivants représentaient la majorité des transactions, mais une minorité en valeur.
En 2016, 91% des oeuvres d’artistes vivants vendus aux enchères ont un prix inférieur à 50’000 $, la majorité (65%) étant vendue à moins de 5 000 $. Ces transactions ne représentaient que 12% de la valeur totale du secteur, tandis que celles de plus de 50’000 $ représentaient 88%. Les travaux évalués à plus de 1 million de dollars représentaient la majorité (52%) de la valeur en 2016 dans moins de 1% des lots vendus. Dans le segment de plus de 1 million de dollars, les ventes entre 1 million et 5 millions de dollars avaient la plus grande part de valeur et constituaient le segment de prix le plus important au monde.
Ce sous-secteur des artistes vivants représentait la part majoritaire (63%) du volume de tous les lots contemporains vendus pour moins de 50’000 $ en 2016, mais seulement 43% de ceux vendus au-dessus de 50’000 $ et 44% du segment au-dessus de 1 million de dollars. Elle représentait la minorité de la valeur dans tous les segments de prix, avec 41% de la valeur des travaux de plus de 50’000 $ et 39% de la valeur supérieure à 1 million de dollars.

L’emploi dans le secteur des arts connaît une forte hausse

Le marché mondial de l’art apporte une contribution économique significative aux économies dans lesquelles il opère, en ajoutant l’emploi, les revenus et les contributions globales, tout en favorisant le développement et le maintien de compétences et de connaissances hautement spécialisées. Bien que le chiffre d’affaires du marché soit estimé à un peu moins de 57 milliards de dollars en 2016, son impact sur les économies mondiales est beaucoup plus important grâce à ses contributions directes à l’emploi, aux budgets fiscaux et au développement des compétences aussi bien qu’en valeur ajoutée pour des industries auxiliaires. Ce marché exerce également un impact positif plus large dans des industries clés de grande valeur telles que le tourisme culturel, en renforçant l’attrait culturel d’une nation et en distinguant son identité culturelle.

Nombre moyen d’employés dans les entreprises du marché de l’art

Au cours des dix dernières années, les emplois dans le secteur manufacturier ont diminué, tandis que ceux du secteur des arts, du divertissement et des loisirs ont augmenté à près de trois fois le taux de l’emploi global dans l’économie. De même, au Royaume-Uni, l’emploi manufacturier a diminué de près de 40% depuis le milieu des années 1990, alors que les arts et l’emploi connexe ont augmenté de 50%, soit plus du double du taux de croissance agrégée de l’emploi au cours de cette période.
Toutes ces contributions économiques quantifiables s’ajoutent aux avantages très importants que le marché génère en favorisant le bien-être culturel et psychologique d’une nation, en contribuant à définir son identité de base et en soutenant le progrès social, la cohésion, la créativité et l’innovation.
Le rapport estime à 310’450 le nombre d’entreprises actives dans le marché mondial de l’art, des antiquités et des objets de collection en 2016. La majorité des entreprises qui opèrent sur le marché sont des petites entreprises (en termes d’employés et de chiffre d’affaires). L’emploi combiné dans les secteurs des concessionnaires et des ventes aux enchères était estimé à 3 millions, soit une augmentation d’environ 5% en 2015.

Les retombées sont évidentes dans le secteur du tourisme culturel devenu l’un des secteurs les plus dynamiques et les plus précieux de l’industrie mondiale des voyages et du tourisme. Chiffré à plusieurs milliards de dollars, le tourisme culturel représentait environ 9,8% du PIB mondial en 2016 et 14 millions d’emplois. Les études citées par le rapport indiquent que le tourisme culturel représente près de 40% du total et pourrait donc soutenir environ 6 millions d’emplois. (voir l’article)

Les expositions gardent une importance fondamentale

En dépit de l’importance croissante de la vente en ligne, les expositions sont une partie essentielle du modèle de galerie car elles sont l’interface fondamentale entre l’art, les idées et le public. Elles fournissent un moyen de contextualiser et d’afficher l’art, ce qui le rend pertinent et accessible au public et aux acheteurs potentiels, Ces événements restent le principal moyen  de faire connaître la production artistique. L’enquête a indiqué que, en moyenne, les marchands organisent huit expositions chaque année, six dans leurs propres locaux, une dans un autre établissement dans leur principal pays d’affaires et une autre à l’étranger. Le fait qu’un tiers de leurs expositions ait lieu en dehors de leurs activités primaires souligne la nature plus proactive et externe de nombreuses entreprises du secteur dans leur recherche de nouveaux clients par rapport à des modèles plus anciens dépendants de l’intérêt local.

Source : The Art Basel and UBS Global Art Market Report.

 

Tagués avec : , , ,
Publié dans marché de l'art
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact