Les étudiants de la HEAD et de l’ECAl réveillent les matériaux pour « petit h »

petith_hermes_605

Petit h fait son cinéma, vue de l’exposition, Hermès Genève.

« Matériaux endormis », seul le domaine du luxe pouvait imaginer une formule aussi poétique pour désigner les morceaux de cuir et de tissus qui tombent de la table de découpe des artisans maroquiniers du laboratoire « petit h ».

petithtoupie_605

Toupies porte-crayon de Hyunjee Jung, ECAL.

Ces chutes n’en restent pas moins des matériaux nobles susceptibles de constituer la matière première d’un nouvel objet dans l’esprit du recyclage et du respect de l’environnement tel que l’expérimentent les artistes contemporains depuis les années 1990. Pascale Mussard, membre de la sixième génération de la famille Hermès et créatrice de l’atelier petit h, a confié aux étudiants Master of Advanced Studies in Design for Luxury & Crafts de l’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) le soin de concevoir des objets, à partir de pièces sélectionnées par Hermès, avec leur imagination pour seule limite.
Les étudiants de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD), ont imaginé une mise en espace visuelle et sonore inspirée du cinéma pour présenter les nouveaux objets petit h.
Le projet des étudiants de l’ECAL s’est construit au fur et à mesure des rencontres avec les artisans, dans l’atelier petit h. Guidés par la designer londonienne Bethan Laura Wood, son énergie et son univers coloré, les étudiants ont conçu cette sélection d’objets ludiques et surprenants.

petith_hermes_450

Petit h fait son cinéma, vue de l’exposition, Hermès Genève.

Dans un environnement bleu intense, un gazouillis d’oiseaux accompagne la découverte de vitrines au format 16:9, clin d’oeil à Hollywood, emplies de créations ludiques dont la fonction source de plaisir l’emporte sur celle pratique.
Dans le couloir, grâce au procédé d’incrustation des studios bleu, les visiteurs peuvent se voir et se fondre dans les étendues duveteuses et abstraites des films. L’écran est installé au milieu du couloir et la caméra juste à sa gauche. Lorsque les clients passent, ils sont filmés et se voient en temps réel dans l’écran. Ce dispositif fonctionnel sert surtout de miroir, devant lequel on peut essayer des foulards et des bijoux.

« Cadavre exquis ». Cuir taurillon et soie de carré. Création : ECAL – Maud Laurent. Les couvercles des différentes boîtes tournent, mélangeant les têtes et les corps des formes animales découpées dans la soie. L’autre fait référence à un jardin potager: le pompon ou la feuille, qui émergent du couvercle, rappellent les fanes de végétaux poussant sous terre. En tirant sur cette saillie, l’on découvre alors un légume caché dans la boîte. @ Mathieu Raffard.

petith_skate_605

Plat en porcelaine transformé en scuplture skateboard décorative. Création : Gilles Jonemann. 58,5 x 8 x 11 x 28,5 cm.

Une expérimentation des conditions de la vie professionnelle réelle

Les étudiant-e-s de la Haute école d’art et de design ont été confrontés aux conditions de leur future activité professionnelle et aux questions liées à un véritable projet :
– Comment réaliser une scénographie fonctionnelle pour une vente dont les objets sont en cours de réalisation, et dont on ne sait rien ?
– Comment accueillir des centaines d’objets, des pièces uniques notamment, qui seront vendues, et qui quitteront les présentoirs du magasin au fur et à mesure sans être remplacées ; Et sans que le magasin ne devienne complètement vide ?
– Comment penser des éléments modulables permettant de présenter aussi bien des vêtements, des objets, des suspensions, des accessoires, de la vaisselle, etc. ?
– Comment donner de la vie aux vitrines et  proposer des solutions radicales qui offrent une expérience visuelle aux passants ?
– Comment créer un univers fort qui dialogue avec le laboratoire de création petit h et respecte les codes de la maison Hermès ? Comment susciter l’intérêt du client Hermès tout en suscitant l’intérêt d’éventuels futurs clients ?

La conception d’un design complet, des cartons d’invitation aux vitrines, de la signalétique à la scénographie, du mobilier de présentation ingénieux à la cabine d’essayage immersive illustrent leurs réponses à ces questions.

videpoche_toro_605

Vide-poches avion biplan cuir. Création : Gilles Jonemann. Veau epsom vermillon, pièce métallique laiton palladié. 49 x 60 x 26 cm.

L’originalité de petit h, qui a son port d’attache au magasin de la rue de Sèvres à paris, se poursuit lors de ventes particulières, éphémères et vagabondes, dans deux endroits du monde différents chaque année. Il est chez Hermès à Genève en ce mois de novembre.

Petit h fait son cinéma
Hermès
39, rue du Rhône 39
Genève
4 au 19 novembre 2016
www.hermes.com

Tagués avec : , , , ,
Publié dans art contemporain, arts, design, expositions
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact