Bourses et prix récompensent la création contemporaine

bourses
Félicien Goguey (Beauvais, 1992), lauréat média et interaction design (arts appliqués).

Le 15 septembre, la Ville de Genève a décerné les Bourses de la Ville de Genève pour la jeune création contemporaine tandis que Lausanne octroyait le Grand Prix suisse de musique. Sami Kanaan, le magistrat en charge à Genève de la culture et du sport, a annoncé la création d’une bourse en faveur de la photographie.

La Ville de Genève a décerné les Bourses de la Ville de Genève pour la jeune création contemporaine jeudi 15 septembre à 18 heures. Les œuvres des nominés sont exposées au Centre d’Art Contemporain Genève jusqu’au 16 octobre 2016.
Afin d’encourager de jeunes créateurs, la Ville de Genève décerne chaque année, sur le Fonds Berthoud ainsi que sur les Fonds Lissignol-Chevalier et Galland, trois bourses dotées de 10’000 francs chacune. La Bourse Berthoud est destinée à un-e artiste dans le domaine des arts plastiques. L’une des Bourses Lissignol-Chevalier et Galland est attribuée à un-e artiste dans le domaine des arts appliqués; la seconde est décernée indifféremment à l’un ou l’autre de ces deux domaines artistiques.

La Bourse du Fonds Berthoud est attribuée à :
Simone Holliger (Aarau, 1986), installation (arts plastiques) qui présente une installation composée de plusieurs sculptures en papier. Le jury a été séduit par la qualité de son travail au langage plastique original. L’artiste joue sur la répétition des formes et des techniques utilisées de manière cohérente et opiniâtre.
Cette bourse est accordée à un-e jeune artiste plasticien-ne suisse en vue de faciliter des recherches artistiques, notamment par des voyages d’étude à l’étranger.

Les deux Bourses des Fonds Lissignol-Chevalier et Galland sont attribuées à :
– Clémentine Küng (Genève, 1986), design de mode (arts appliqués), pour son travail original et créatif, remarquable dans la coupe et les matières utilisées. La forme fait appel à des références hétéroclites et les fait parfois se rencontrer de manière incongrue.
Cette bourse est accordée à un-e jeune créateur-trice en arts appliqués en vue de faciliter des recherches artistiques, notamment par des voyages d’étude à l’étranger.
– Félicien Goguey (Beauvais, 1992), média et interaction design (arts appliqués)
Le travail cohérent et engagé politiquement de Félicien Goguey a beaucoup plu aux membres du jury, notamment pour sa critique de l’actualité, avec comme toile de fond la surveillance effectuée par la NSA. La mise en espace de son installation rend le traitement du sujet pertinent et efficace pour la compréhension des enjeux sociopolitiques.
Cette bourse est accordée à un-e jeune créateur-trice en arts plastiques et arts appliqués en vue de faciliter des recherches artistiques, notamment par des voyages d’étude à l’étranger. Plus d’infos sur les bourses.

sophiehunger
Sophie Hunger, laréate du Grand prix suisse de la musique.

Le Grand Prix suisse de musique 2016 a été attribué à Sophie Hunger (1983), lors d’une cérémonie tenue ce jeudi à Lausanne en présence du conseiller fédéral Alain Berset.
Désignée sur proposition du Jury fédéral de musique parmi 15 nominés, Sophie Hunger reçoit un montant de 100’000 francs. Elle sera en concert le 16 septembre sur la Place centrale à Lausanne, dans le cadre du festival Label Suisse.
Les 15 nominés désignés pour concourir au Grand Prix suisse de musique étaient : Susanne Abbuehl (Lucerne), Laurent Aubert (Genève), Sophie Hunger (Berlin / Zürich), Philippe Jordan (Paris / Vienne), Tobias Jundt (Berlin), Peter Kernel (Barbara Lehnhoff & Aris Bassetti) (Iseo), Matthieu Michel (Vevey), Fabian Müller (Zürich), Nadja Räss (Einsiedeln), Mathias Rüegg (Vienne), Hansheinz Schneeberger (Bâle), Colin Vallon (Vevey / Bâle), Hans Wüthrich (Arlesheim), Lingling Yu (Puplinge) et Alfred Zimmerlin (Uster). Ils ont chacun reçu la somme de 25’000 francs.

Bourse Ville de Genève en faveur de la photographie documentaire
La promotion de la photographie sur le territoire genevois, tant au niveau des collections patrimoniales existantes qu’au travers de la création contemporaine, s’inscrit désormais parmi les priorités de la politique culturelle du Département de la culture et du sport, voulue par Sami Kanaan.
Dans ce cadre, cette nouvelle bourse a pour but de permettre la réalisation d’un travail photographique à caractère documentaire. Elle est attribuée sur concours et vient valoriser une pratique de la photographie jusqu’ici moins soutenue. Plus d’infos.

Tagués avec : ,
Publié dans art contemporain, arts, expositions, musique, photographie, politique culturelle
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact