Bienne tient son Festival de performances de nudité urbaine

bielnu20151-605
Photos : rithualtheater, Thomas Zollinger.

Milo Moiré, qui fut arrêtée lors d’une performacne au début de ce mois de juillet par la police dans la prude patrie de DSK, déambulera à loisir dans le plus simple appareil en compagnie d’autres performers lors du Festival de nudité urbaine qui se tiendra dans la zone piétonne du centre-ville de Bienne les 21 et 22 août. Thomas Zollinger (ritualtheater) est l’initiateur, le concepteur et l’artiste réalisateur de la manifestation.

bielnu20152-605

On a l’habitude de voir le corps nu sur scène, dans les centres d’art contemporain et dans les galeries, mais il n’apparaît que rarement dans la rue. Sur la place publique, il reste ou redevient indésirable ou exclu, comme le montre des expériences récentes faites à Bienne, Zagreb, San Francisco, Barcelone et en Angleterre.

L’objectif de Thomas Zollinger est de « créer des tableaux avec la nudité des corps et les passants, illustrant ainsi le corps statique et en marche, tout en intégrant l’environnement architectural. Il s’agit également de refléter l’impact de la nudité dans le contexte de l’espace public et des médias. En outre, des projets conceptuels qui entendent montrer la présence imminente du corps nu, et qui tiennent à utiliser l’espace public comme plateforme de l’expression et de l’interaction, entrent aussi en ligne de compte. Il est important que la fragilité et la vulnérabilité du corps nu, ainsi que sa force et son rayonnement, situé entre urbanité civilisée et nature brute, soit perceptible ».

L’artiste désire expérimenter les possibilités du corps nu dans l’espace public et le quotidien, contribuant ainsi à l’établir comme un moyen d’expression artistique. Le Festival a lieu au centre de Bienne, une ville bilingue considérée comme tolérante, ouverte et large d’esprit dans le domaine des expériences artistiques. L’autorisation d’une performance mettant en scène 18 corps nus fut l’occasion, en 2009, d’instaurer une pratique libérale à ce sujet. Une « promenade» focalisant l’émergence du corps nu ne fut autorisée que partiellement. La tenue de la partie non autorisée fut sanctionnée par une amende. Le Festival de la performance de nudité urbaine de 2015 a de nouveau reçu une autorisation des autorités. Il se limitera à la zone piétonne du centre-ville.

Les performances du corps nu ont lieu le samedi et dimanche, 21 et 22 août 2015, de 11.00 à 17.00 heures. Elles doivent être d’une durée de 3 à 15 minutes et renouvelables. A cela peuvent s’ajouter des représentations uniques de 20 à 30 minutes ainsi que des performances de longue durée ayant lieu au cours des 6 heures de la journée. Des personnes habillées seront responsables de la communication avec les passants intéressés et leur fourniront une carte-info sur demande. Elles assureront une sécurité minimale avec l’aide de deux agents de la Security pendant toute la durée du festival.

Thomas Zollinger se concentre sur des productions ayant comme thèmes la marche et l’immobilité dans l’espace. En 2014, il produisit un étonnement général au festival « Zagreb 1 love you » avec le «Naked Slow Walk».

Naked Projects sur vimeo: www.vimeo/user3365280

www.ritualtheater.ch

Publié dans art contemporain, performance
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact